FootNantais.com (Fan Club Nantais)    -     Site indépendant et non officiel    -     Collectif de Défense du Football à la Nantaise



Emerse Faé de retour en France

Chronique ex-Canaris, le 6 juin 2008
Emerse Faé en duel avec Ederson  

Après une saison quasiment blanche au FC Reading, où il a connu, après celle de Nantes, une deuxième relégation consécutive, Emerse Faé retrouvera la saison prochaine la Ligue 1 avec l’OGC Nice de Frédéric Antonetti. Transféré au terme de la saison 2006/2007 du FC Nantes au FC Reading pour 3 saisons et un peu moins de 3 millions et demi d’euros, il sera prêté aux Aiglons pour une saison avec une option d’achat estimée à 3 millions d’euros. (F.P.)

(© 2008) (http://www.fcnantais.com/articles/080609FaePreteANice.php)

Le natif de Nantes arrivé au centre de formation José Arribas en provenance du club de l'USSA Vertou à l'âge de 12 ans (saison 1996-1997) avait disputé son dernier match à La Beaujoire face à Nancy (2-1), lors de la 28ème journée. Des adieux qu'il avait ponctués d'un magnifique but décisif . Sa dernière apparition en jaune eut lieu lors du match suivant, le 27 mars 2007, à Monaco. C'était alors la 29ème journée. Nantes était 18ème , devant le Paris SG, à un point de Troyes et à deux de l'OGC Nice, qu'il va désormais rejoindre, à 24 ans.

Les malheurs de Faé
Peu de commentateurs relevèrent alors combien l'absence d'Emerse fut préjudiciable au FC Nantes dans sa course au maintien. Sans doute parce que la raison de son absence fut particulièrement trouble. On dut attendre en effet quelques jours avant d'en connaître la cause, tandis que les médecins du club refusaient de s'exprimer à ce sujet, ce qui n'était pas le cas pour d'autres blessés. Emerse Faé, qui eut lors de certains matchs suivants l'honneur d'être placé en tribune présidentielle à coté du président Rudi Roussillon, était en fait atteint d'une phlébite. Il ne fallait donc pas prêter attention à la rumeur qui courut sous le manteau après son départ, dans le milieu journalistique. Celle-ci laissait entendre que le joueur avait en fait été contrôlé positif et ne devait dès lors plus fouler les pelouses françaises. Il est vrai que depuis plusieurs saisons, les cas de dopage ne défrayent plus les chroniques hexagonales.

Après sa phlébite qui contraria ses débuts sous ses nouvelles couleurs, Emerse Faé contracta la Malaria lors de la CAN 2008, tandis que le LOSC avait tenté de l'attirer en prêt quelques semaines auparavant.

Une « petite » indemnité
Le club de Reading qui suivait le joueur depuis longtemps, avait fait de Faé sa priorité de recrutement et déboursa 2,5 millions £. Une somme qui permit au FC Nantes de combler en partie le déficit abyssal laissé par la gestion de messieurs Gripond et Roussillon, dispendieuse et inconséquente notamment en matière de salaire. Une indemnité malgré tout bien moindre que celle espérée auparavant, si on considère notamment le potentiel du joueur, dernier fleuron sorti du centre de formation nantais, après Jérémy Toulalan.

L'espoir d'un retour en sélection ivoirienne
Emerse Faé peut désormais espérer que ce retour en Ligue 1 lui permettra de redevenir titulaire auprès de Vahid Halilhodzic, nouveau sélectionneur de la Côte d'Ivoire. Une sélection que le Nantais Faé avait choisie de rejoindre malgré ses nombreuses « caps » tricolores, depuis l'âge de 16 ans, qui le menèrent jusqu'aux « Bleuets ».

Bonnes pioches pour l'OGC Nice.
L'OGC Nice, qui vient de tirer le jackpot avec les transferts de Lloris et Emerson à Lyon, suivait Faé depuis deux saisons et réalise certainement une bonne opération pour pallier le départ annoncé de Florent Balmont. D'autant que d'autres joueurs quitteront certainement la côte d'Azur  : Moussillou, Laslandes et peut-être Baky Koné. De nombreux changements en perspective qui inclinent Roger Ricort, directeur sportif des Aiglons, à la prudence : «  on visera le maintien à contrario du FC Nantes 2007 ». Faé et les Aiglons reprendront l'entraînement le 30 juin.

Quand bien même ses relations avec le public nantais ont parfois été houleuses (index pointé vers la tribune, amour immodéré pour le Paris SG), on retrouvera avec grand plaisir Emerse Faé sur les pelouses du championnat de France.

Le palmarès d'Emerse :

  • 2001 : champion du Monde des moins de 17 ans

  • 2002 : vainqueur de la Coupe Gambardella

  • 2004 : finaliste de la Coupe de la Ligue

  • 2004 : vainqueur du Festival de Toulon

  • 2006 : finaliste de la CAN avec la Côte d'Ivoire

>>> La fiche Emerse Faé (LFP)

F.P., le 9 juin 2008

 

 

 

 

 
 
20/08 [Ouest-France]
24 heures dans la peau d'un lofteur
20/08 [Presse Océan]
Christian Bekamenga est rentré
20/08 [Ouest-France]
Khassimirou Diop encore Nantais
20/08 [Ouest-France]
Lusinga fixé sur son sort aujourd'hui
19/08 [Presse Océan]
Da Rocha : « Le football, c'est collectif »
18/08 [Ouest-France]
Guivarc'h : « Babovic doit lâcher son ballon plus rapidement »
18/08 [Le Télégramme]
Le jour et la nuit
18/08 [Presse Océan]
Vincent Laban, un Nantais en Ligue des Champions
18/08 [Presse Océan]
Keserü ne veut plus être « un intermittent »
18/08 [Presse Océan]
Le FC Nantes en mal de collectif

Recommandez ce site à un ami :

Votre Prénom :

E-mail de votre ami :


 

 

  • Envoyer cet article !      

 
 
A PROPOS DU SITE       CONTACTS       PLAN DU SITE
   

Copyright © 1999/2009 - FootNantais.com (site indépendant non officiel géré par
l'Association de défense du football à la Nantaise et hébergé par Nuxit) - Tous droits réservés.
Aucune des informations publiées sur FootNantais.com ne peut être reproduite, rediffusée ou publiée,
sous quelque forme que ce soit, sans accord écrit de notre part.