FootNantais.com (Fan Club Nantais)    -     Site indépendant et non officiel    -     Collectif de Défense du Football à la Nantaise



Nantes frise la correctionnelle

Bordeaux / Nantes (2-0) - Notes et prestation;, le 26 août 2008

Merci Tony !
 

Durant les 20 premières minutes les Nantais ont ouvert en grand les portes de leur défense. Sans la maladresse des Bordelais qui n’ont finalement ouvert la marque qu’à la suite d’un penalty offrande de Gravgaard, les Jaunes auraient du revenir du Stade Chaban Delmas avec une sacrée valise. Lorsque les Girondins ont réglé enfin la mire, c’est Tony Heurtebis qui a sauvé les apparences. En cumulant une mise en place tactique inadaptée, un but d’entrée de jeu, la titularisation d’un Douglao fantomatique, d’un N’Daw hors sujet et la blessure de Abdoun, les canaris avaient vraiment trop peu d’arguments pour rivaliser avec leurs voisins de l’Atlantique. En quelques occasions pourtant, on a pu s’apercevoir qu’entre un Ramé violent et fébrile et une défense parfois dépassée, les Bordelais n’étaient pas les ogres redoutés. (F.P.)

(© 2008) (http://www.fcnantais.com/articles/080826BordeauxNantesJoueurs.php)

Les Nantais se sont encore mis dans les pires dispositions d'entrée de jeu, avec cette passe en retrait trop peu appuyée de Gravgaard pour Heurtebis. Ils n'avaient pas besoin de ça…

Michel Der Zakarian avait opté au départ pour un schéma de jeu qui devait « s'emboîter »  dans celui des Bordelais. Trois milieux à plat pour contrer les animateurs bordelais et Abdoun en soutien de Klasnic et Keserü, là où un seul Bordelais, Alou Diarra, jouait la « sentinelle ». Cette mise en place, qui répondait à une certaine logique, eut été payante si les Nantais avaient su mieux gérer les problèmes de déplacements bordelais.

Tantôt étiré sur des côtés qu'ils laissaient vacants, tantôt pris dans la profondeur le plus souvent dans le dos de Douglao, Michel Der Zakarian a « vite » compris, au bout de plus de 20 minutes tout de même, qu'il fallait réorganiser son petit monde et jouer à 4 au milieu, avec Abdoun et De Freitas rappelés sur les côtés. Dommage pour De Freitas, dont le rendement n'est pas le même et qui mit du temps à s'adapter. Dommage aussi pour Keserü et Klasnic qui se trouvèrent dès lors un peu coupés du reste de l'équipe. Cependant Nantes pouvait mieux jouer en contre, et par deux fois il fit passer un léger frisson dans les travées de Chaban Delmas.

Le début de seconde période fut lui aussi plus équilibré. Capoue avait remplacé Abdoun, blessé après une intervention violente de Wendel, et Bordeaux était moins fringant qu'en début de match. Ce fut malgré tout de courte durée et sans conséquence. D'autant que N'Daw multipliait les mauvaises passes et semblait plutôt être sur le terrain pour en découdre individuellement avec les jambes qui lui passaient sous le nez. Les entrées de Bekamenga à la place de Keserü, alors que Klasnic semblait plus à la peine que son partenaire ou de Babovic n'y changèrent rien. Heurtebis s'illustra surtout en fin de match pour empêcher l'addition d'être plus corsée.

Commentaires et notes des joueurs :

Heurtebis (7) : Forcément en retard sur la mauvaise passe en retrait de Gravgaard, il a, à l'image du coupable danois, délivré ensuite une partie impeccable avec à la clé quelques parades de grande classe. Souvent abandonné par sa défense, depuis le début de saison, il ne chôme pas. Pour ceux qui en doutaient, il a tout à fait sa place dans la cage nantaise.

Moullec (4.5) : Titulaire pour la première fois de la saison au poste de latéral droit, il a énormément souffert en début de match. Peu secondé sur le coté droit et contraint de ne pas jouer trop loin de ses défenseurs centraux, il a du courir après Wendel et le remuant Bellion. Avec ses moyens, il n'a pas commis d'erreur flagrante. On notera juste à sa décharge son faible jeu de tête, tandis qu'il a tout de même sauvé quelques ballons chauds en seconde période par des interventions opportunes dans l'axe.

Gravgaard (5) : Il a commis un erreur grossière. Une erreur qui ne pardonne pas. Pour autant, il n'avait pas la partie facile, obligé qu'il était de couvrir à la fois le côté droit et son inexpérimenté partenaire de l'axe. Il a multiplié les bonnes interventions en première période sans jamais céder à la panique.

Douglao (3) : Il a réussi à être complètement absent au plus fort de la domination bordelaise. Une sacrée performance ! Gravgaard était contraint de couvrir la zone du Brésilien tant celui-ci était dépassé, le plus souvent dans son dos. En seconde période, on l'a vu davantage, notamment sur une montée sympathique mais pataude. Largement insuffisant pour sauver un match sans relief. Le Brésilien, arrivé à Nantes par on ne sait quel réseau, quand la plupart sont douteux, n'est pas prêt à jouer en Ligue 1. Ses deux titularisations successives, autant que sa place de 3 ème défenseur dans la hiérarchie de la préparation et du début de saison, sont un mystère…

Mareval (5) : Le jeune latéral gauche nantais a livré un match encourageant à ce niveau. Rarement dépassé sur son côté, il s'est bien appliqué à la relance. Peu de fausses notes pour lui, même si on espère encore qu'il apporte plus de vitalité et de dynamisme dans ses interventions. Il manque encore de prestance, de concentration et de régularité. Mais il a semblé en progrès face à une opposition de qualité.

N'Daw (3) : L'ex-Sochalien a encore été très décevant. Son rendement défensif est largement en dessous de celui attendu. Quant à son apport dans la construction ou dans la première relance, c'est tout bonnement catastrophique et sans intelligence. Il se perd dans des duels chimériques ou abuse de longs ballons imprécis. Dans ce début de saison perturbé, il ne semble vraiment pas à l'aise et bien loin de sa prétendue réputation.

Faty (4.5) : Déboussolé en début de match, il a souffert des même maux que Moullec. Plus à l'aise après la réorganisation tactique, il a fait ce qu'il a pu. Il s'est appliqué le plus souvent à relancer proprement. C'est souvent insuffisant, mais si on compare sa performance à celle de N'Daw, ajoutée à son inexpérience, on ne peut que trouver sa prestation encourageante, à l'image de son début de saison.

De Freitas (4.5) : Pas à l'aise en début de rencontre, comme souvent depuis le début de saison, il n'a pas non plus été très heureux de se voir contraint de jouer sur un coté. Il a alors alterné avec Abdoun entre le couloir droit et le couloir gauche. Coupable de deux pertes de balles face à son but, notamment dans sa surface, il a pourtant apporté un peu de liant dans le milieu nantais. En position favorable dans la surface, en première et seconde mi-temps, il a manqué d'altruisme. Il reste en apprentissage de la Ligue 1 sur certaines phases de jeu.

Abdoun (5.5) : Dommage qu'il ait été contraint de quitter l'are de jeu prématurément, car il était en jambes et beaucoup moins brouillon que lors de ses deux précédents matchs. Ses initiatives et ses déplacements étaient mieux choisis. Même contraint de jouer sur un coté, alors qu'il devait opérer en soutien de Klasnic et Keserü en début de match, il est resté intéressant. On pense notamment à son débordement qui laisse Gourcuff à la traîne, ponctué d'un bon renversement de jeu. Ce Abdoun là nous plait davantage. Il avait d'ailleurs déclaré dans la semaine «  vous n'avez pas vu le vrai Abdoun  ». A Bordeaux, il était assurément dans le vrai et on regrette de devoir attendre deux mois avant de le revoir en jaune.

Keserü (4.5) : A nouveau titulaire et associé à Klasnic, il a été beaucoup moins en vue que face à Monaco. S'il s'est montré très actif, à l'image de son pressing qui oblige Ramé à la faute, il n'a pas bien exploité les opportunités. Que ce soit sur coup-franc ou pour trouver Klasnic. Il fut remplacé en cours de deuxième période par Bekamenga.

Klasnic (4) : Souvent rudoyé par la défense adverse et par Ramé, il a encore été sevré de ballons. Impossible pour lui de se mettre en évidence d'autant qu'il a semblé encore à cours de forme, notamment en seconde période. Il a pourtant joué tout le match.

Capoue (4) : Entré en toute fin de première mi-temps à la place de Abdoun blessé, il a commencé de manière encourageante sur son côté gauche, avant de sombrer totalement et de concéder des coup-francs évitables. Aucune emprise véritable sur le jeu.

Bekamenga : Entré à la place de Keserü, il ne s'est pas mis en évidence.

Babovic : Entré à la place de De Freitas, il a bien négocié son premier ballon avant de perdre tous les suivants.

 

F.P., le 26 août 2008

 

 


  Feuille de match :

Bordeaux / Nantes : 2-0 (1-0)
Arbitre : M. Bré.
Spectateurs : 29.748.
Buts : Cavenaghi (5' s.p.) Fernando (86').
Avertissements : Heurtebis (5') Capoue (52') N'Daw (66').

Bordeaux : Ramé (cap) - Chalmé, Diawarra, Planus, Jurietti - Diarra - Gouffran (Obertan, 65'), Gourcuff, Wendel - Bellion (Saivet, 85'), Cavenaghi (Fernando, 65'). Ent. : L. Blanc
Non entrés en jeu : Valverde, Ducasse, Tremoulinas, Henrique.

Nantes : Heurtebis - Moullec, Gravgaard (cap), Douglao, Maréval - N'Daw, Faty, De Freitas (Babovic, 79' ), Abdoun (Capoue, 44') - Keserü (Bekamenga, 63'), Klasnic. Ent. : M. Der Zakarian.
Non entrés en jeu : Alonzo, Guillon, Poulard, Da Rocha.


 

 

 

 
 
20/08 [Ouest-France]
24 heures dans la peau d'un lofteur
20/08 [Presse Océan]
Christian Bekamenga est rentré
20/08 [Ouest-France]
Khassimirou Diop encore Nantais
20/08 [Ouest-France]
Lusinga fixé sur son sort aujourd'hui
19/08 [Presse Océan]
Da Rocha : « Le football, c'est collectif »
18/08 [Ouest-France]
Guivarc'h : « Babovic doit lâcher son ballon plus rapidement »
18/08 [Le Télégramme]
Le jour et la nuit
18/08 [Presse Océan]
Vincent Laban, un Nantais en Ligue des Champions
18/08 [Presse Océan]
Keserü ne veut plus être « un intermittent »
18/08 [Presse Océan]
Le FC Nantes en mal de collectif

Recommandez ce site à un ami :

Votre Prénom :

E-mail de votre ami :


 

 

  • Envoyer cet article !      

 
 
A PROPOS DU SITE       CONTACTS       PLAN DU SITE
   

Copyright © 1999/2009 - FootNantais.com (site indépendant non officiel géré par
l'Association de défense du football à la Nantaise et hébergé par Nuxit) - Tous droits réservés.
Aucune des informations publiées sur FootNantais.com ne peut être reproduite, rediffusée ou publiée,
sous quelque forme que ce soit, sans accord écrit de notre part.